Lifting

Mercredi 18 mars

Quand ils s’y mettent à deux, ça dépote ! Tout mon circuit électrique intérieur a été repris par Etienne qui a aussi raccourci mon œsophage. Fini le vieil économiseur hors d’âge. Karl a changé ma charnière de malle et ses angles. Je rutile et ma malle s’ouvre au top.

Puisque c’est la première journée ensoleillée, ils décident de prendre avec eux les deux enfants d’Etienne, 4 et 7 ans, pour un tour en « Titine ». En côte, j’entendais : « allez ! vas-y Titine ! » ou des devinettes rigolotes « qu’est-ce qui est rouge et qui reste suspendu au plafond ? – Titine avec de la colle sur ses pattes ! ».

En attendant, moi, il faut que je monte le col de Lenton sur piste avec des passages en première mais je suis en forme. Redescente sur Sainte-Jalle en dansant dans les virages. Même fait une petite pointe sur 1 km pour Etienne qui veut savoir ce que j’ai dans le ventre. Je bois comme une goulue et n’ose pas vous dire à combien je suis monté. Indécent pour une deuche de mon âge.

De retour au garage, Etienne a pris ma température. Aucune chaleur excessive, Karl est bien content de moi, pourvu que ça dure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *